AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Lycans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
L'Archiviste
☙ Maître des Clés de l'Histoire ❧
avatar

Maître des Clés de l'Histoire
Date d'inscription : 27/04/2009
MessageSujet: Les Lycans   14/06/10, 10:01 pm











Le Grand Livre des Lycans





Prisonniers de la Lune









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
☙ Maître des Clés de l'Histoire ❧
avatar

Maître des Clés de l'Histoire
Date d'inscription : 27/04/2009
MessageSujet: Re: Les Lycans   14/06/10, 10:02 pm












Qui es-tu Donc ? ----------------- PAGE I

Comment te reconnaître ? ---- PAGE II

Apprend-moi tes secrets ---------- PAGE III

Quels pouvoirs possèdes-tu ? -- PAGE IV

Quels sont tes dons ? -------------- PAGE V






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
☙ Maître des Clés de l'Histoire ❧
avatar

Maître des Clés de l'Histoire
Date d'inscription : 27/04/2009
MessageSujet: Re: Les Lycans   14/06/10, 10:35 pm








Ta magnifique mélopée sauvage résonne sous les rayons de la déité lunaire.. Enchantement qui me berce de poser mes abîmes sur toi, maître d'une ode si merveilleuse, aux notes de cristal où le coeur ne peut résister à suivre le rythme. Pourtant je m'égare, un épais brouillard opaque m'empêche de te contempler.. La nature se révèle contre moi, comme désireuse de te protéger... Une question vient m'envahir. Suis-je un parjure selon la dame terre ? Je ne te veux aucun mal... Juste une rencontre pour soulager le poids de mon enveloppe de chair.

•°°•.•°°•.•°°•.
P rends pitié de ma peine et réalise mon souhait muet de contemplation.. Ô parangon de supplice... Un loup s'approche enfin de moi.. Ma baladeuse plonge allègrement à l'intérieur de son poil dru, un soupir ouvre ses ailes afin de sortir de mes Reines Mères... Puis, subitement je me recule d'un pas.. Toi, prédateur canin, tu te présentes à moi sous une forme humanoïde... Diable... Je suffoque... Je me cale à l'intérieur de tes bras, mes sens envoûtés de ta prestance animale... Je suis ta proie... Toi magnifique éternel..


~ Page I~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
☙ Maître des Clés de l'Histoire ❧
avatar

Maître des Clés de l'Histoire
Date d'inscription : 27/04/2009
MessageSujet: Re: Les Lycans   14/06/10, 10:39 pm











Dame Lune, cercle jaune dans le ciel emplit de noirceur, éclaire ton apparence inhumaine. Avec quatre pattes, une fourrure changeante de couleur en fonction de ces pâles rayons, tu évolues aussi à l’aise qu’un loup.

•°°•.•°°•.•°°•.
M]épris pour ta Mère, tu n’aimes pas son apparence similaire à celle d’un disque de couleur jaune clair avec des tâches sombres. Tu connais ce signe, celui qui annonce ta possible apparence honnie.

•°°•.•°°•.•°°•.
Les plus âgés te l’ont appris depuis toujours, tu dois maîtriser ton loup. Bête intérieure qui te brûle et te consume petit à petit, t’entrainant vers un sentier tortueux, celui de la douce folie. A trop jouer avec, elle te consumes, laissant la place à une bête assoiffée.

•°°•.•°°•.•°°•.
Peu ont dépassé le millénaire de vie, tu l’as compris, nombre de tes compagnons sont morts rongés par la folie, avant que quelqu’un daigne les tuer, pour ne pas alourdir leur peine. Plus tu deviens un loup, plus tu t’approches de cette bête sans autre attrait que le sang.

•°°•.•°°•.•°°•.
T]oi, le Loup, tu possèdes une gueule dangereuse. Dents affutées, prêtes à mordre et déchirer le moindre bout qui traine et t’asticotes, tu es un carnivore.



~ Page II ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
☙ Maître des Clés de l'Histoire ❧
avatar

Maître des Clés de l'Histoire
Date d'inscription : 27/04/2009
MessageSujet: Re: Les Lycans   14/06/10, 10:41 pm












Points Forts

- Sa Résistance,
- Ses Sens sur-développés,
- Sa Force surnaturelle,
- Sa Rapidité de guérison
- Son Ouïe et son Odorat proches du loup
- Sa connaissance de la Nature
Points Faibles

- Sa Haine envers les Vampires,
- Sa Nature,
- La Pleine Lune,
- Une Limite sur ses transformations,
- Les blessures mortelles
- Les balles d'aciers

~ Page III ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
☙ Maître des Clés de l'Histoire ❧
avatar

Maître des Clés de l'Histoire
Date d'inscription : 27/04/2009
MessageSujet: Re: Les Lycans   17/07/10, 12:49 am












Les Pouvoirs


•°°•.•°°•.•°°•.

Offensif




Controle de l'air (Aerokinesie) : Cette force élémentaire obéit à tes désirs, à ta volonté.. Du vent tiède lorsque la joie d'être vainqueur d'une bataille t'inonde à la bise cinglante quand l'ire te recouvre de son aura écarlate... La force de la nature réagit à tes sentiments, ton subconscient et se déchaîne lorsque tu viens à devoir combattre pour ta vie. Oui, habile manieur, tu créeras des lames de vent ou de manière subtile tu forceras ton opposé à s'agenouiller devant toi face au manque d'oxygène.. Oui. L'air est important pour exister et en manquer provoque une mort lente et douloureuse. Mais gare à certain éternel qui possède le don de contrôler ton opposé, les flammes, car là, tu risques de subir ta propre attaque. Autre chose, entre des murs cloisonnés, sans fenêtre, l'onde venteuse ne pourra t'aider.. Sans matière ton don se révèle inutile.

Controle de la Faune : Mère nature écoute ton ode, ton chant à la lune, ses feuilles frémissent à tes notes, les arbres se trouvent envoûtés.. Les feuillus apprécient ouïr la mélodie enchanteresse et mystique qui sort de ta gorge. Lorsque tu es en danger, leurs racines glissent sur le sol, attrapent l'être qui te veut du mal. L'Étranglement est fort possible pour l'audacieux alors que la liberté vient te recouvrir de son manteau. Tu sais que ton lien avec la nature est bénéfique mais en contrepartie, tu dois la respecter. Car bien vite, ce pouvoir ce retournera contre toi. Les animaux aussi te considères comme un ami, un frère, un tout proche d'eux car oui tu es en partie de la même lignée. Si tu le désires, les bêtes alliées attaquent ceux qui viennent à te faire défaut, leurs crocs, leurs griffes deviennent tes armes durant quelques minutes. Puis.. Ils retournent à leurs occupations.

Défensif


Empathie : Sombre Loup, terrible créature de la colère, tu perçois les émotions d'amour, de peur mais aussi d'hostilités. Tes prunelles observes ta proie, ton ami, ton proche, sans dévoiler ce ressenti, ton ton empathie à voir ses différents. C'est assez amusant et te permets d'être sur tes gardes quand tu découvres l'intention de vouloir mettre fin à ton existence éternelle. Tu te transformes sous ta forme la plus pure, tu uses de ta psyché et manne magique pour venir détruire ce mal... Un autre avantage est lorsque ton esprit s'unit à celui d'une bête, tu vois à travers ses orbes de verres, un échange se crée où nul besoin de mots.. Mais garde, à force d'avoir la curiosité de découvrir cette porte des secrets, l'esprit se fragilise aux maux émotionnels.. Tu deviens vite prisonnier de ta propre enveloppe... Tu perds la notion de réalité.

La Rage du Sang : Les histoires des hommes racontent que toi et tes frères maudits, vous dépendez de la lune pour prendre votre forme la plus pure : celle d'un immense loup au désir de répandre les perles carmines, au regard fou et aux griffes acérées. Futilités.. Tu peux à loisir prendre cette forme si coules en toi la rage de tes ancêtres. Tes morsures, tes griffures font d'avantage de dégâts mais la folie t'inonde si tu abuses de tes transformation. Pourquoi, pour garder ton esprit sain, tu ne l'emploies qu'en cas de défense pure et non pour attaquer si ton opposé ne désire pas venir à te lacérer. Les plus jeunes ont hélas oublié les conséquences de trop de transformation, et aujourd'hui, ils errent comme des bêtes faméliques et avides de tueries dans le désert de la Colère ...

Autres


Animalisme : Entre tes veines coule le sang des loups, de cette bête fabuleuse et crainte des légendes des hommes. Tu deviens sous l'oeil de la lune, son fils à l'ode magnifique et faisant vibrer l'âme de différents sentiments. Libre, tu cours à travers les ruelles, le vent fouettant ton pelage d'ébène, d'opale, brun... Tout dépends de ta personnalité, de tes origines et d'autre mystère. Babines retroussées, les prunelles des mortels s'ouvrent de surprise et en réflexe, la fuite. Car, comment penser que devant soit se trouve un chien famélique ? Ce don est un atout mais aussi à double tranchant, les instincts de la bête sont en latence et s'avèrent capable de prendre le dessus sur la part « humanité. » La faim, l'attirance pour l'ambroisie, ces perles carmines entêtantes, s'accroit, le désir de savourer la chair devient irritable.


~ Page IV ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
☙ Maître des Clés de l'Histoire ❧
avatar

Maître des Clés de l'Histoire
Date d'inscription : 27/04/2009
MessageSujet: Re: Les Lycans   18/07/10, 12:21 pm












Les Dons


•°°•.•°°•.•°°•.



Metabolisme : En toi bouillonne le don de cicatriser rapidement.. Tes plaies se soignent d'une telle manière que la surprise guette ton adversaire, lui donnant l'impression que tu es une.. machine. Une capacité accrue de régénération que tu exploites afin de rester toujours en bonne forme. Pour cela, tu dois te nourrir et parfois de chair humaine.. En prenant attention à ne pas tuer ta victime, cela amènerait le regard des célestes sur toi. Et la faucheuse viendrait t'emprisonner de ses bras. Fort dommage de mourir si jeune pour de la stupidité... Juste une légère faille à ton don, les blessures mortelles se soignent plus difficilement si tu ne viens pas à te renforcer avec de la nourriture... Et les plaies faites avec des armes d'argents, l'unique moyen de le guérir se trouve être le sang vampirique.. Amusant non de savoir que ton ennemi de la nuit te sert à ça...

Resistance : La Guerre d'Antan. Une Grande Époque qui insuffla de nombreuses douleurs et déchirures de l'enveloppe charnelle si fragile. La fatigue tissait sa toile acide au sein de l'esprit ramenant une touche agaçante parmi les armées du Prince. Cependant, au cours des siècles, il est advenu une résistance au coup et la souffrance. La caresse du métal étiolait à peine la Rose Noire. Les griffes, les serres, les armes d'aciers empoissonnées répliquaient avidement, mettant un terme radical à la mascarade. L'épuisement physique et mental demeurait un unique mot et une vieille histoire oubliée au sein des mœurs des bataillons de Yomi pour le malheur des guerriers célestes. Oui, à force de souffrance, certain des plus âgés des tiens possèdent ce don unique ... Et si tu es devenu un fils de la lune pas sa morsure tu hériteras de celui-ci ...

Vision Nocturne : Le voile de l'obscur aspire la chiche lumière dans sa bouche gourmande, offrant un monde de ténèbres aux créatures chétives et mortelles. Pourtant, malgré ce gêne qu'éprouverait un cerveau humain à ne pouvoir distinguer une forme précise par delà la nuit, tes prunelles luisent de façon étrange offrant l'extase de contempler l'environnement comme si l'astre de feu t'éclairait de ses bras incandescents. Tu sais que selon la nature de tes frères, tes ennemis, la perception des choses diffère. Les teintes jugées inutiles se trouvent remplacées par l'acuité de l'ouïe, du sens olfactif offrant l'appel à la chasse. En cette heure où la bête guette, les mortels se doivent d'éviter de sortir tard... le soir ou ils tomberont entre tes griffes.

~ Page V ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
☙ ❧


MessageSujet: Re: Les Lycans   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Lycans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A l'Aube des Temps d'Aedenia :: 
Paroles Célestes
 :: Glossaire :: Yomi :: Les Créatures à Incarner
-